Linked In – La Logique du « tout ou rien » – Gérald Trokart

Récemment, un client me demande de me pencher sur sa présence sur les réseaux sociaux et l’identité numérique de son entreprise.

Linked In, réseau social "business"

Linked In : 59 % des membres aux Etats Unis

Après avoir intégré un outil de news-letter sur son site, l’analyse de l’existant sur les réseaux révèle que sa présence sur Linked In est déstructurée.

Certains employés de chez «TrucMuch» sont inscrits de façon tout à fait autonome, d’autres sont bien identifiés autour de la même société, d’autres encore sont tout à fait anonymes.

Fiche Anonyme sur Linked In

Sur les réseaux sociaux, il y a aussi des fiches anonymes…

Dommage de se présenter en ordre dispersé sur ce réseau créé en 2003, 135 millions de membres (3 nov 2011), s’exprimant au travers de pages en 14 langues, avec 1 million de membres en Belgique, 6 millions au Brésil, 3 millions au Pays-Bas, 20 millions en Inde, 59 % de ses membres aux Etats-Unis et 14 millions environs de jeunes diplômés .

(*chiffres linked in en date du 4 février 2012)

Des profils anonymes sur les réseaux sociaux.

Eh oui,  il y a des profils anonymes sur les réseaux sociaux ! sur Linked In, on peut s’inscrire et rester anonyme ! Quel intérêt ? me direz-vous .

Se faire passer pour ce que l’on n’est pas.

Ainsi, par exemple, une fiche peut très bien être intitulée «commercial chez trucMuch» sans supplément d’information.

C’était le cas. Ce «commercial chez trucMuch», mon client ne savait pas qui c’était et ne le sait toujours pas.

Bémol quand même, si l’anonyme peut chercher à obtenir des infos ou demandes qui lui sont injustement adressées, les utilisateurs ne sont pas (tous) des bras cassés et certains se méfieront de cet anonyme à 3 contacts qui se dit commercial.

Reprenez le contrôle !

Sauf que maintenant, sa présence sur Linked In est structurée : en créant une fiche entreprise, vous reprenez le contrôle.

D’abord, vous «grappez» vos employés autour de la fiche de votre entreprise et vous leur demander d’y lier leur profil s’il existe déjà de façon indépendante. Ce n’est pas toujours simple.

Si vous le jugez nécessaire, vous demandez à ceux qui n’y sont pas de s’y mettre, quitte à  leur préparer une petite fiche signalétique qui facilitera leur travail et standardisera la forme… en ce compris au niveau de la photo de photo-maton à éviter !

Des onglets pour un coup de pouce !

Sous utilisés : les onglets pour entreprises sur linked in

Sous utilisée la fiche de présentation de l’entreprise sur Linked in et ses onglets

Enfin, autre avantage, souvent inexploité de la «fiche d’entreprise : les onglets «présentations», «carrières» et «Produits et services» sont également intéressants. Ils ont presque les mêmes fonctionnalités que les fiches individuelles. Ajoutons à cela que ces onglets peuvent proposer également des liens vers vos produits, des statistiques et vous verrez autrement la manière d’afficher votre présence sur ce réseau d’affaires. Car finalement, si nous établissons des contacts individuels sur ce réseau, c’est quand même pour y promouvoir nos entreprises.

2 réflexions sur “Linked In – La Logique du « tout ou rien » – Gérald Trokart

  1. Pingback: Linked in, encore … | Gérald Trokart

  2. Pingback: Linked in, encore … | Le blog de Gerald

Les commentaires sont fermés.