Une application pour chambouler l’audimat de la radio

Le Start Up Week-end de Liège va-t-il accoucher d’une application susceptible de révolutionner «l’audimat des radios» ?

Play My List est un projet d’application qui vise à permettre de voter pour la musique qu’on entend là où on l’entend peut s’avérer révolutionnaire pour les marketers qui utilisent le média radio.

Dans le cadre d’un Start-Up Week-End, avec l’ensemble des contraintes imparties (dont le temps et la nécessité de montrer une version test), voici un projet qui aura connu une évolution fulgurante.

Initialement, le projet visait à influer sur l’ambiance musicale des boîtes de nuit. Difficile à mettre en oeuvre tant les DJ veulent rester maîtres de leurs curseurs et qu’il est difficile d’imaginer sortir son smartphone en plein Moonwalk ou en pleine transe musicale.

Week-End liégeois oblige, qui plus est à proximité du «carré» et de ses établissements, ce sont les tenanciers de café, brasserie et autres lieux d’accueil des fêtards noctambules qui bénéficieront de cet outil de «j’aime/j’aime pas». Souvent dépourvu de DJ derrière les platines, ce sont autant d’espaces animés par une liste défilante de MP3 sur un ordinateur au coin du bar. Pour «sentir», l’humeur de sa clientèle, l’exploitant pourra désormais compter sur ce nouvel outil.
Un outil géo-localisé, soit par le biais du système de l’utilisateur- qui aura rempli son profil avant d’utiliser l’application – soit par un système de code QR proposé au travers de la promotion in situ, le lieu d’application étant typiquement tout indiqué pour une guerilla marketing de derrière les fagots.

Mais par-delà «l’applicabilité immédiate» imposée par l’événement et l’aspect anecdotique   et potache que peut donner l’application, c’est au secteur de la radio que cet outil pourrait apporter une véritable valeur ajoutée.

Pourquoi ?

Avec la possibilité de géo-localisation qu’offrent les smartphones, les décrochages régionaux (ce qui coute le plus cher en radio mais qui est aussi le plus ciblé en terme de proximité) pourraient tenir compte de la différence de goût musical, pour un même créneau horaire,  sur des zones différentes… entre «Gisèle de Marcinelle» et «Gonzague de Lasne».

Ensuite, les programmateurs radio pourront accrocher leur cible en fonction des données recueillies en fonction des plages horaires, avec un vote «en temps réel» et des tendances plus précises.

On est bien loin, en effet des «vagues» du CIM qui définit, plusieurs fois par an l’audience des radios belges selon des études dont la méthode est décrite sur son site :

Trois fois par an, le CIM publie les chiffres d’écoute des radios en Belgique.  Dans chacune de ces trois vagues, ± 8.000 répondants sont invités à remplir un carnet d’écoute pendant 7 jours. Ils indiquent par quart d’heure quelles radios ils ont écoutées.
Le recrutement des répondants est effectué par le biais d’une enquête face-à-face au domicile, sur base d’un tirage aléatoire d’individus ayant 12 ans ou plus.
Enfin, les radios et maisons de disques pourront utiliser les données récoltées afin de faire un push Marketing plus efficace : invitation à des concerts privés, promotion d’un album, merchandising… condition sine qua non pour inciter l’utilisateur potentiel à donner son avis.

Seul bémol : il est clair que pour que la population soit représentative d’un échantillonnage suffisant par ses médias et par les maisons de disques, il faudra attendre que le smartphone et sa géolocalisation aient pénétrés de plus nombreuses couches socio-culturelles que les étudiants branchés qui seront les premiers à tester l’application.

Une question de temps donc pour qu’une application presque potache deviennent un véritable «audimat radio»

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s